Et si ce soir nous ouvrions les yeux - L'heure du choix
Sociétal

Et si ce soir nous ouvrions nos yeux !

J’étais en Touraine en début de semaine et j’ai pu échanger avec mon ami Maxime. Il est le créateur des Fermes d’Avenir et de Blue Bees la première plateforme de financement participatif dédiée à l’agroécologie, à l’alimentation responsable (et tout cela à moins de 40 ans… prometteur le Max !).

Parti tôt, j’ai pu admirer le lever de soleil sur les immenses champs labourés de la Beauce, à perte de vue.

Si les chiffres du type, 45% des oiseaux ont disparu en 23 ans (*) de nos plaines ou encore 80% des insectes ont été éradiqués en 50 (*) vous laisse de marbre, regarder le jour se lever, sans rien voir, sans rien entendre… je vous assure, c’est véritablement FLIPPANT !

Mammifère supérieur, fruit de 4 milliards d’année d’évolution, nous apparaissons en l’état il y a 200 000 ans. Issu du vivant nous sommes partie intégrante du Vivant. Ainsi parler de la biodiversité c’est aussi parler de l’Humanité tout entière. Voir disparaître une espèce c’est voir se fragiliser notre propre espèce.

Dans la même logique, ne pas se sentir concerné par le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles(-60% cette année **) c’est être convaincu que les fruits et légumes qui nous nourrissent au quotidien peuvent pousser sans leur intervention… Qui peut le croire ? Nous n’avons jamais été autant instruit depuis l’aube de l’humanité, qu’a-t-on retenu du cours de sciences nat de 5ème ? Combien de temps allons nous faire semblant de ne pas voir les drames que nous laissons se tisser sous nous yeux jour après jour ? Enfin, que répondrons nous à nos enfants qui demanderons pourquoi, mais pourquoi n’as-tu rien fait quand tu pouvais encore changer les choses ?

25 ans de lecture de rapports majeurs sur l’état du monde, de l’environnement, de l’Humanité, quelques formations ou diplômes en économie, psycho socio ou agro éco, etc ont forgé au fond de moi une conviction; « RIEN N’EST PERDU » si nous avons tous le courage d’ouvrir les yeux … M A I N T E N A N T !

*Le CNRS et le Muséum démontrent une corrélation entre disparition des oiseaux et agriculture intensive / Publication mars 2018

** Chiffres UNAF 2018

2 Comment

  1. Bonjour Patrick
    Heureuse de tes nouvelles et de te savoir la. Belle fin d année et au plaisir de nous revoir…
    C est drôle j ai fait mon pas de cote il y 18 mois et mon premier événement en mai dernier  » mobilités en transitions, l heure des choix »
    Amicalement
    Valérie Dreyfuss

    1. bonsoir Valérie, je suis également très heureux d’avoir de tes nouvelles.
      Tu vois que je suis passé a la vitesse supérieure dans mon engagement en faveur de la Terre et de l’Homme.
      Depuis notre dernière rencontre j’ai fait ne formation en agroécologie chez mon ami Pierre en Ardèche et je viens de finir une formation de maître composteur à l’école du Compost. Tu vois, je n’arrête pas. Nous venons d’accueillir Christine Bargain au comité de labellisation Lucie dont je fais parti. Au plaisir de te revoir pour un pot ou un repas. Bises et belles fêtes a toi et a tous ceux qui te sont chers. Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *